• Black Facebook Icon
 

TUPP' ou la coupeuse de feu

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/4

En 2011, alors que plusieurs de ses proches font face à la crise à grand renfort de ventes à domicile, Angélique Clairand va, avec son équipe, à la rencontre d’anonymes : vendeuses, monitrices ou concessionnaires, au sein d’une entreprise leader du secteur. Tupperware !

Elle confie les paroles recueillies à Nasser Djemaï, qui s’en saisit pour écrire un conte d’aujourd’hui, à la fois drôle et cruel. Tupp’ nous mène sur les pas d’une femme presque ordinaire... qui rêve d’un destin extraordinaire.

Cette femme, c’est Stéphanie Bugeaud, coupeuse de feu. Propulsée dans le monde merveilleux et vertigineux de Tupp’, elle est animée par un seul et unique objectif : s’en sortir - et pourquoi pas réussir - grâce à la vente à domicile ! Pour y parvenir, elle devra passer du silence à la parole, de l’ombre à la lumière.

Elle se laisse peu à peu happer par cette boîte hermétique, l’impérissable, celle qui dure... Quand elle en ouvre le couvercle, les blessures et les secrets enfouis s’échappent pour laisser apparaître l’espoir d’une vie meilleure, d’un monde fabuleux accessibles à tou(te)s !

 

Extraits de presse :

 

Au-delà de la performance d’actrice, bien guidée par la mise en scène d’Hervé Dartiguelongue, on devine la soif de porter une parole concrète la solitude, les fins de mois difficile, le regard méprisant des autres »

Antonio Mafra,

LE PROGRES

 

« Le spectacle mêle rire, intimité, poésie et cruauté. Il est une métaphore lumineuse du combat mené pour ne pas disparaître »

G.D,

LE PROGRES

 

« Le texte se veut une fable initiatique moderne qui recèle quelques éléments biographiques de la conceptrice du spectacle. (…) Nous voilà tombant comme Alice à la poursuite de Stéphanie Bugeaud. (…) Pour connaître la morale de cette histoire, allez pousser la porte du théâtre pour entrer dans le monde désenchanté de Stéphanie Bugeaud et l’univers merveilleux d’Angélique Clairand »

Florence Barnola,

L’ESSOR

 

« Prise dans l’engrenage de la réussite, elle s’éloigne peu à peu de son humanité. Vendre pour survivre ou vivre pour survendre et atteindre le haut de la pyramide ? »

Dominique Hogard,

LA MONTAGNE

 

« Mi-conte initiatique, mi-documentaire, à la fois drôle et cruel, Tupp' est porté par une formidable comédienne, Angélique Clairand, lumineuse et généreuse, évoluant dans un décor de boîtes, bien sûr, celles dont les couvercles se soulèvent pour laisser s'envoler les rêves du bonheur. Promis, juré, Stéphanie, quand j'utiliserai mes fameuses boîtes, je penserai à toi. »

Par Jacquie Manoel-Colin

LA PROVENCE

 

« Tupp’ ou la coupeuse de feu » le bonbon acidulé du festival Villeneuve-en-scène

Géniale Angélique Clairand, son spectacle est à couper le souffle.

Seule en scène, elle nous entraîne dans le monde impitoyable de Tupp’ qui oblige à passer de l’ombre à la lumière, du silence à la parole au profit d’une grande boîte. Le spectacle est drôle, mais cruel, parce que réaliste sur ce monde où l’argent est roi. La mise en scène roule, les lumières aident à passer les univers. Brice Albernhe, le directeur du festival a bien raison de comparer le spectacle à « un bonbon acidulé ».

LE DAUPHINE LIBERE