• Black Facebook Icon

Explorations de l'humain et des territoires

La Compagnie des Lumas trace un projet artistique et citoyen en prise directe avec des sujets de société.

Dans un désir d'interroger les porosités entre fiction et réalité, les Lumas explorent des situations radicales, des figures d'exclus, souvent en rupture avec le consensus social, que la parole interdite libère.

Mobilisés pour un théâtre de proximité, ils inventent dans leurs projets des rapports singuliers avec les spectateurs, les intégrant dans leurs espaces de création, alternant rencontres, répétitions publiques, laboratoires de recherche, ateliers, interviews, enquêtes, créations partagées... 

Leurs temps d'expérimentations, de répétitions et de jeux prennent place aussi bien dans les salles de théâtre qu'hors les murs : centres hospitaliers, prisons, espaces publics, hôtels, appartements, usines...

 

Angélique Clairand et Eric Massé, cofondateurs de la Compagnie, vivent depuis leurs origines communes - naissance dans des familles rurales de l’Ouest de la France - un sentiment d’exclusion et éprouvent le besoin d’acquérir culture et langage pour s’émanciper de leurs propres paysages d’enfance. Très vite, ils ont l’intuition que le théâtre est ce lieu troublant, où poétique et politique se répondent, où le rêve est salvateur et qu’il leur faut « veiller à ce que le rêve dévore nos vies afin que la vie ne dévore pas nos rêves » - Saint-Exupéry.

 

Après un parcours universitaire dominé par les arts et la littérature, ils se rencontrent à l’Ecole de la Comédie de Saint-Etienne où l’esprit de la décentralisation théâtrale porté par Jean Dasté les convainc de fonder en 2000 leur compagnie et de tenter leur propre aventure.

Ils créent alors la Compagnie des Lumas - Escargots en patois poitevin - car ils ont à cœur d’évoluer aussi hors les murs… et ce, quelles que soient les intempéries

Hermaphrodites, ils portent de nombreuses créations ensemble ou séparément, jouent et se mettent en scène, s’attachant à des figures à la marge, dans lesquelles ils retrouvent une part d’eux-mêmes, puisque, comme l’écrit Yung, « l’escargot est la représentation de soi dans les rêves ».

Dans leur processus de création, les Lumas (dramaturges, auteurs, acteurs, créateurs techniques) travaillent sur un principe méthodologique d’enquêtes. Ces investigations ouvrent alors une perspective souvent déstabilisante et les confrontent à des réalités complexes qui ne conditionnent pas un théâtre documentaire mais documenté. 

Ainsi, leurs créations scrutent l’humain, les territoires urbains et ruraux, et composent un vaste puzzle qui permet de reconstituer celui de nos identités multiples, une façon de voyager entre les racines et les branches d’un arbre en pleine croissance ! 

 

Au fil des saisons leurs projets ont été principalement soutenus par la Comédie de Valence - CDN Drôme-Ardèche, dont Angélique et Eric intègrent le collectif artistique en 2010, et par : la Comédie de Saint-Etienne - CDN, la Scène Nationale 61, les Célestins - Théâtre de Lyon, les Subsistances, le théâtre de la Renaissance - Oullins Lyon Métropole, la Mouche de Saint-Genis-Laval, la Comédie de Clermont-Ferrand - Scène nationale, le Théâtre de Villefranche sur Saône, les Scènes du Jura - Scène nationale, le Théâtre d’Aurillac, le Théâtre de Cusset, le Dôme - Théâtre d’Albertville, l’Amphithéâtre de Pont de Claix, l’Echappé de Sorbiers, CDN de Montreuil, le Théâtre National de Nice - CDN, la Halle aux Grains - Scène nationale de Blois…